Previous Next


 

Plus de 80 auteurs en dédicace !

Cette liste est encore amenée à évoluer ! N'hésitez pas à visiter la page régulièrement...




Lewis Trondheim

Invité d'honneur :

Lewis TRONDHEIM
(Samedi : 15h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Lewis Trondheim est né en 1964. Après une jeunesse sans histoires à Fontainebleau, il suit, après un bac philo, des cours de graphisme publicitaire. En 1987, lors d'un colloque sur la bande dessinée, il fait la rencontre de Jean-Christophe Menu et découvre une nouvelle manière de faire de la bande dessinée. Un an plus tard, Lewis dessine seul 12 numéros de son fanzine, ACCI H3319, puis rejoint la revue Labo.

En 1990, il co-fonde la structure d'édition de bandes dessinées L'Association avec ses camarades Menu, Stanislas, Mattt Konture, Killoffer et David B. Dès 1991, Lewis travaille à l'atelier Nawak où il côtoie, pendant trois ans, divers auteurs comme Dominique Herody, Thierry Robin, David B, Emile Bravo, Christophe Blain, Joann Sfar et Brigitte Findakly (coloriste, qui devient sa femme en 1993).

En 1994, il devient papa, signe chez Dargaud la série Lapinot et s'installe immédiatement dans le sud de la France. Tranquille dans son coin, il produit une quantité impressionnante de livres, de dessins et un second enfant !

La période 1997-1999 voit naître une nouvelle série à la numérotation titanesque chez Delcourt, Donjon, avec Joann Sfar et de nombreux autres camarades. Il commence à s’intéresser à la jeunesse chez Delcourt avec Monstrueux, les trois chemins, le Roi Catastrophe, Allez raconte, tout en continuant à écrire des livres pour L’Association. En parallèle arrivent également des séries de dessins animés pour la télévision comme Jack et Marcel, La Mouche, Kaput et Zösky et Allez raconte.

Ayant touché aux albums jeunesse chez Delcourt et aux albums d’une certaine exigence à l’Association, il décide de lier les deux en créant et en dirigeant une collection moderne et tout public : Shampooing, aux Éditions Delcourt en 2005.

Chevalier des Arts et Lettres en 2005, Grand Prix à Angoulême en 2006, il n'a désormais plus qu'à crever.

Mais il se ressaisit.
Il écrit le livret d'un opéra Affaire étrangère d'après la bande dessinée Politique étrangère. Valentin Villenave compose la musique. Jochen Gerner crée les costumes et les décors. L'opéra est joué à trois reprises en février 2009 à Montpellier.

Et il se lance dans un strip quotidien Bludzee pour iPhone, Blackberry et web.

Et sûrement encore d'autres trucs secrets...




Amandine

Amandine
(Samedi : 14h-19h)

Titulaire d’un DEA d’Arts Plastiques spécialisé bande-dessinée, son premier album intitulé Les Envolées de Violette paraît en 2006, sur un scénario de Sarabelle, bientôt suivi par une série BD sans textes pour les tous petits, réalisée à quatre mains avec Tomatias : Valentine, Valentin et Ils vécurent heureux… (éd. Carabas). Depuis, elle se consacre à sa série jeunesse Mistinguette, en collaboration avec Greg Tessier (éd. Jungle), tout en travaillant ponctuellement sur de nouveaux projets, tels que les Chroniques Ados, avec Eddy Simon au scénario (éd. Jungle). En parallèle, Amandine est également illustratrice pour la jeunesse (notamment pour les éditions Larousse, Playbac, Fleurus Presse, etc.) et elle intervient régulièrement dans le milieu scolaire.

 

Amazing

Amazing Améziane
(Dimanche : 14h-18h)

Né au début des années 70, nourri aux comics de Frank Miller et aux films de Bruce Lee et Sergio Leone, le tout bercé par les rythmes de la Soul des années 66/76, Améziane (pas encore Amazing...) se lance dans la bande dessinée en 2001. Il écrit Clan et d'autres scénarios et travaille parallèlement sur l'adaptation en BD du roman Cuatro Manos en compagnie de Paco Ignacio Taibo 2, son romancier préféré. En 2013, il devient Amazing, en produisant en quelques mois Bagmen, un polar ultra noir dont la suite verra le jour en 2016 sous la forme d'un thriller dans la collection Troisième Vague aux Éditions du Lombard. Scénariste, illustrateur, directeur artistique et prof de manga, Amazing Ameziane partage son temps entre sa famille, ses projets BD et l'écriture de scénarios originaux pour le cinéma. Du coup, il ne dort pas beaucoup...

 

Aubry

Pauline AUBRY
(Samedi : 14h30-19h)

Pauline Aubry est née à Paris en 1981. Issue d'une famille d'aventuriers, elle grandit bercée par les histoires et les légendes que lui racontait sa grand- mère. Une invitation au voyage, à l'imaginaire. Ce n'est donc pas par hasard si, un jour, elle a décidé qu'à son tour elle raconterait des histoires. Son histoire. En 2016, elle publie aux Arènes Les Mutants (prix "Les jeunes talents s'exposent" au FIBD), Les Descendants est le deuxième volet.

 

Augustin

Virginie AUGUSTIN
(Samedi : 15h-19h)

Virginie Augustin est une dessinatrice d’animation, autrice de bande dessinée, née en 1973 à Chatou. Élève du CFT Gobelins, formée au dessin animé, elle collabore avec les studios Disney sur les long-métrages Tarzan et Hercule, puis sur différentes séries d’animation pour France 3 et TF1. En 2001, alors qu'elle travaille sur le long-métrage d'animation Corto Maltese, Wilfrid Lupano lui propose le scénario d’une série de bande dessinée intitulée Alim le Tanneur. Le premier tome sort aux éditions Delcourt en 2004. Parallèlement à la réalisation de cette série, elle participe à différentes productions de dessin animé et à différents albums collectifs dont Première Fois. Elle participe aussi à la collection "Sketchbook" éditée par Comix Buro. Contactée par Christophe Arleston, elle rejoint le monde de Troy pour Le Voyage aux ombres, sorti en 2011, puis les éditions Casterman pour les tomes de Whaligoë, en collaboration avec Yann, sortis en 2012 et 2014. En 2013, elle participe, pour le même éditeur, au collectif Les Gens normaux, scénarisé et dirigé par Hubert, qu'elle retrouve en 2016 pour Monsieur désire ?.

 

Baudoin

Edmond Baudoin
(Dimanche : 14h-16h)

Né le 23 avril 1942 à Nice, Edmond Baudoin va abandonner une monotone carrière de chef comptable pour se diriger vers la création artistique. Il glisse ses premiers courts récits de BD dans le Canard Sauvage en 1974, puis dans Circus, Pilote et l’Écho des Savanes. Civilisation, son premier album chez Glénat en 1981, recueille une partie de ces premiers travaux de recherche. Approfondissant son graphisme impressionniste et suggestif, il publie ensuite une série d'ouvrages décoiffants chez Futuropolis : Les sentiers cimentés (1981), Passe le temps (1982), La peau du lézard (1983), Un flip coca (1984), Un rubis sur les lèvres (1986), Le premier voyage (1987), Le Portrait (1990), Couma Aco (1991). Lorsque cet éditeur est repris par les éditions Gallimard et se limite à la mise en valeur de textes littéraires, il illustre des œuvres de Le Clézio, Tahar Ben Jelloun et Jean Genet. Le scénariste Frank Reichert s'associe avec lui de 1984 à 1988 pour élaborer une série d'histoires prépubliées dans Chic, Zoulou et Métal Aventures avant leur recueil en albums : La danse devant le buffet (Futuropolis, 1985), Avis de recherche (Futuropolis, 1985), Théâtre d'ombres (Humanoïdes Associés, 1987) et La Croisée (Humanoïdes Associés, 1988).
Baudoin travaillera aussi à la même époque avec Jacques Lob pour le mensuel A Suivre : Intérieur Noir (1986) et Carla (1988, édité en album par Futuropolis en 1993). L'artiste se tourne ensuite vers les petits éditeurs alternatifs qui commencent à foisonner en marge de la production traditionnelle : Z'Editions (La mort du peintre en 1995 et quelques livres illustrés), Autrement (participation à L'Argent roi en 1994), Apogée (La diagonale des jours, sur un scénario de Dohollan en 1995), L'Association (Éloge de la poussière en 1995, puis Nam, Made in U.S., Le voyage, etc ). Le Voyage obtint le prix Alph'Art du meilleur scénario à Angoulême en janvier 1997.
Cette année il publie Ballade pour un bébé robot (scénario Cédric Villani) et Humains, la roya est un fleuve, à quatres mains avec Troubs

 

Bageres

Frédéric Bagères
(Dimanche : 14h-18h)

Retrouvé bébé entre un codex et un manuel de typographie d’une obscure bibliothèque, le jeune Frédéric Bagères est élevé par des moines copistes retirés du monde. N’ayant guère d’autres loisirs que de dévorer les livres qui l’entourent (la blanquette de vélin reste aujourd’hui son plat préféré), le jeune Frédéric en fait une indigestion littéraire et décide de changer totalement de vie. Il part donc s’isoler dans une obscure abbaye de moines brasseurs retirés du monde... Au terme d’une vie pleine de rebondissements en des lieux aussi variés qu’un musée des musées, un zoo autogéré par ses animaux, un phare à demi immergé, une station spatiale régionale ou une prison lacustre sur pilotis en sucre, le tout bien évidemment retirés du monde, Frédéric Bagères gagne la périphérie de la capitale. Il vit aujourd’hui illégalement dans les locaux d’une vieille imprimerie d’anarchistes pamphlétaires, réclamant l’indépendance politique, en vue d'exercer une souveraineté totale au numéro 2 de l’Impasse colophon après le chemin de fer à Tranchefile sous Jaquette, dans l’Incunable. Il commet aujourd’hui des livres avec l’appui gêné de collaborateurs qui se demandent bien où ce Bagères va donc s’arrêter.

 

Baujard

Jacques Baujard
(Samedi : 14h-19h)

Jacques Baujard rejoint en 2009 la librairie associative Quilombo et œuvre en parallèle pour la structure Hobo Diffusion qui promeut une librairie indépendante, engagée et libertaire. L'auteur entend également faire (re)découvrir des textes de fiction méconnus ou oubliés, augmentés de commentaires critiques et politiques grâce à la collection "Lampe-tempête" qu'il dirige aux éditions L'Échappée. En 2012, au détour d'une page, Jacques Baujard croise la route de l'écrivain roumain Panaït Istrati (1884-1935). En quelques mois, il lit l'intégralité de son œuvre et part en Roumanie sur ses traces à l'été 2013.​ ​De retour en France, il adhère à l'association des Amis de Panaït Istrati et en devient le secrétaire. Depuis, il est principalement animé du désir de faire découvrir les écrits de ce "pèlerin du cœur". Il est auteur de Panaït Istrati : l'amitié vagabonde​ ​paru en 2015 aux éditions Transboréal​ ​et en 2018 ​avec Simon Géliot ​de la bande dessinée Codine​.​

 

Bedouel

Fabien Bedouel
(Samedi : 14h30-19h)

Fabien Bedouel est diplômé des Arts Décoratifs. Il réalise des courts-métrages avant de se lancer dans la BD. En 2010, avec Laurent-Frédéric Bollée au scénario, il réalise les deux tomes de Un long destin de sang (12bis). La même année il sort avec Merwan, Nury et Defrance la série L'Or et le sang (12bis). Il est l'auteur aux Arènes BD de Forçats, une adaptation des chroniques d'Albert Londres sur le bagne.

 

Begon

Maud Begon
(Dimanche : 14h-18h)

Maud est née et a grandi à Toulouse, avant de quitter la ville rose à 18 ans pour faire ses études à Paris. Elle étudie le graphisme à l’école Olivier de Serres, et, pendant son temps libre, crée son blog BD, qui est repéré par les éditions Manolosanctis. Elle participe aux albums Phantasmes et 13m28, avant de publier son premier livre, intitulé Antigone.
Trois ans plus tard, elle signe Je n’ai jamais connu la guerre, chez Casterman, sur un scénario de Joseph Safieddine. Elle participe, en parallèle, à la bande dessinée numérique Les Autres gens, puis lance la série ésotérique Bouche d’ombre, aux côtés de Carole Martinez.

 

Bercovici

Philippe Bercovici
(Samedi : 14h30-19h)

Philippe Bercovici envoie dès l'âge de treize ans ses dessins au scénariste Raoul Cauvin. Ce dernier, séduit, lui propose de travailler pour le journal Spirou. C'est le début de l'intense collaboration entre les deux hommes et de la riche carrière de Bercovici dans le monde de la bande dessinée. Il est l'auteur aux arènes BD des Entreprises libérées.

 

Bernstein

Jorge Bernstein
(Samedi : 15h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Jorge Bernstein, professeur de sémiotique visuelle outre-Atlantique, porte un regard d’expert sur les images de notre monde. Il porte aussi une cravate, qu’il aime de temps à autre desserrer un peu pour balancer quelques bonnes grosses couillonnades entre le cours magistral de linguistique picturale et le workshop de photo-narrativité.

 

Bidault

Céline Bidault
(Samedi : 14h-19h)

Cécile Bidault est une jeune peintre et illustratrice, basée à Paris. Après l'école Estienne, elle poursuit ses études aux Arts Décoratifs de Paris où elle réalise un court métrage d'animation tiré de son roman graphique L'Écorce des choses (sélection oficielle Angoulême 2018). Auparavant, elle avait déjà illustré un premier livre jeunesse, Kyym le petit mammouth aux éditions du bout de la rue.

 

Boisserie

Pierre Boisserie
(Samedi : 14h30-19h)

Scénariste depuis 1999 avec la parution du premier tome de La Croix de Cazenac aux éditions Dargaud, Pierre Boisserie a depuis écrit plus de 70 albums dont Dantès et La Banque (Dargaud). Il a scénarisé aux arènes BD : Les Années rouge et noir et la saint Barthélemy.

 

Boudjellal

Farid Boudjellal
(Samedi : 14h30-19h)

Farid Boudjellal, né en 1953 à Toulon, est issu de l'immigration algérienne et de l'exode arménien. Son premier récit, L'Oud, paraît chez Futuropolis au début des années 1980. Il écrit de nombreux scénarios et dessine plusieurs albums consacrés au thème de l'immigration (Les Soirées d'Abdullah, Mémé d'Arménie), à la crise du logement en France (L'Oud), au racisme (Juifs Arabes, Jambon-beur, Le Beurgeois) et au handicap (Petit Polio). Ils est l'auteur aux arènes BD du best seller La Présidente.

 

Boulet

Boulet
(Dimanche : 14h-18h)

Gilles Roussel, alias Boulet, est un auteur de bande dessinée français né le 1er février 1975 à Meaux. Boulet a fait des études graphiques aux Arts décos de Strasbourg. En 2001, il publie sa première bande dessinée, Raghnarok. Il débute ensuite un blog dessiné sur internet, et ce média lui permet de se faire rapidement connaître. Depuis, il participe régulièrement aux magazines Tchô ! et Psikopat, et à de nombreuses séries en tant que scénariste ou dessinateur. Il a ainsi pris la suite de Lewis Trondheim pour le dessin de la bande dessinée Donjon Zenith. La popularité de son blog sur Internet en a fait le parrain de la première édition du Festival des blogs BD à Paris, en 2005. Les dessins réalisés pour son blog ont commencé à être publiés en 2008, sous forme d'albums portant le titre Notes.

 

Brabant

Justine Brabant
(Dimanche : 14h-18h)

Justine Brabant est journaliste et chercheuse indépendante. Elle a publié "Qu’on nous laisse combattre et la guerre finira" (La Découverte, 2016) sur les groupes armés de l’est de la République Démocratique du Congo et "Impunité Zéro" (Autrement, 2017) sur le viol en temps de guerre. Elle collabore régulièrement au site Arretsurimages.net
Cette année est scénarise Lucha : chronique d'une Révolution sans Armes au Congo

 

Brenot

Philippe Brenot
(Samedi : 14h30-19h)

Philippe Brenot est psychiatre et anthropologue, directeur des enseignements de sexologie à l'université Paris-Descartes. Il est l'auteur, entre autres ouvrages de Les femmes, la sexualité et l'amour et Les hommes, la sexualité et l'amour (les Arènes) ou, plus récemment, Homo ou hétéro, est-ce un choix ? (L'Esprit du temps). Il est scénariste aux arènes BD de Sex Story.

 

Bresch

Guillaume Bresch
(Dimanche : 14h-18h)

Issu de la génération Dorothée, Guillaume Bresch est né en 1983 en région parisienne. Après des expériences à l'étranger dans le jeu vidéo, il rentre en France et commence à écrire des fictions pour lui-même. Il a travaillé avec Nacho Fernandez sur la nouvelle édition des Chevaliers de l'Horoscope, avant de créer avec Marek Dolata Razorbill, les aventures d'un pingouin ninja présentées sous forme de strips humoristiques en 3 cases, dont le second volume vient de sortir.

 

Bruneau

Clotilde Bruneau
(Dimanche : 14h-18h)

Née à Paris en 1987, Clotilde Bruneau est, dès son plus jeune âge, passionnée d'art et de littérature. En 2010, après son diplôme d'arts plastiques, elle commence à étudier le cinéma et travaille en tant que scénographe et cheffe décoratrice sans pour autant oublier l'écriture. Elle intègre l'année suivante le studio Elyum où elle travaille sur les séries Le Petit Prince et Ils ont fait l'histoire. Elle se tourne ensuite vers la mythologie grecque et scénarise la série La Sagesse des mythes tout en travaillant sur de nouveaux projets. Clotilde Bruneau vit et travaille en Île-de-France.

 

Capucine

Capucine
(Samedi : 14h-19h)

Capucine est née à Paris en février 1977. Aprés une enfance joyeuse et une adolescence pas trop ingrate, elle obtient son BAC lettres / langues en 1994. Comme elle veut devenir dessinatrice depuis toute petite (aprés avoir successivement souhaité être archéologue, institutrice et biologiste, comme tout le monde), elle enchaine une école préparatoire, puis une école de graphisme (EPSAA), pour obtenir son diplôme en 1998.

 

Consigny

Kim Consigny
(Dimanche : 14h-18h)

Kim Consigny est née en 1991 en France. En dehors de ses études d'architecture, elle dessine, pour elle et pour les autres. Elle a publié Pari(s) d'amies chez Delcourt en 2015 et travaille aussi pour la presse jeunesse (Je bouquine, Manon...) et la collection Collège Art chez Flammarion. Elle publie Magic Felix chez Jungle au printemps 2018 et dans la foulée La Petite Mosquée dans la Cité sur un scénario de Solenne Jouanneau.

 

Coste

Xavier Coste
(Dimanche : 14h-18h)

Né en 1989 en Normandie, Xavier Coste est auteur de bande dessinée et illustrateur. Après une licence en Arts Graphiques à Paris, il sort son premier album de bande dessinée en 2012, Egon Schiele, vivre et mourir, paru chez Casterman et traduit en plusieurs langues. En tant qu'illustrateur il collabore régulièrement avec la presse et l'édition. L'Enfant et la rivière est sa première collaboration avec les éditions Sarbacane.

 

Costes

Éléonore Costes
(Dimanche : 14h-18h)

Éléonore Costes est une comédienne humoriste (Le Visiteur du futur ou Golden Moustache). Elle signe avec La Soutenable Légèreté de l'Être un récit autobiographique qui raconte les angoisses de trentenaire, la peur de vivre une vie d’adulte...

 

Cour

Édouard Cour
(Samedi : 14h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Scénariste et dessinateur, Edouard Cour est diplômé de l’École d’Arts Plastiques de Paris (2004-2005) et est titulaire d’un Master section Design Visuel à l’IAV (Institut d’Arts Visuels) d’Orléans (2005-2010). Il est l'auteur du massif Herakles, du sublime O Senseï et de la série déjantée L'Extrabouriffante aventure des Super Deltas.

 




Cy

Cy
(Samedi : 14h-19h)

Cy. c’est le diminutif feignasse de Cyrielle. Son bac en poche, elle décide enfin de faire ce qu’elle aime. Après un BTS Graphisme et un Cycle supérieur d’illustration écourté, elle se lance dans le grand bain. Elle officiera chez madmoiZelle.com pendant presque 3 années ou elle développera sa passion pour le strip et créera sa première rubrique de fesses ; Les dessins de Cy.(prine). Elle y parlera sexualité en dehors du prisme du porno, dessinera des histoires pas sexistes, pas hétérocentrés, pas vulgaire et dé-culpabilisatrices, puis choisira de continuer ce thème sur papier aux éditions Lapin, où elle rencontrera un immense succès. Elle est actuellement membre des Internettes et fait plein de projets BD, vidéo et illustration en free lance.

 

Delalande

Arnaud Delalande
(Samedi : 14h30-19h)

Arnaud Delalande est l'auteur de neuf romans dont Le Piège de Dante, traduit dans vingt pays, Notre espion en Amérique et Le Jardin des larmes. Il est scénariste aux arènes BD de La jeunesse de Staline et le Cas Alan Turing

 

Deloffre

Sandrine Deloffre
(Samedi : 14h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Sandrine Deloffre végétait dans un boulot alimentaire aliénant jusqu’à ce qu’elle soit repérée par les éditions lapin grâce à ces cartes avec lesquelles elle égayait internet.

 

Marek

Marek Dolata
(Dimanche : 14h-18h)

Né en 1986 dans l'est de la France et de parents polonais, Marek se passionne pour les héros de son enfance qu'il redessine. Après son bac, il suit une formation en mathématiques et informatique, une formation dans laquelle il ne se retrouve pas. Il décide alors de devenir illustrateur et cherche à intégrer des écoles spécialisées, sans succès. Il n'abandonne toutefois pas son rêve et décide d'apprendre à dessiner tout seul, jusqu'à obtenir ses premiers contrats. De sa rencontre avec Guillaume Bresch est né Razorbill, sa première BD. Il travaille ensuite en freelance, notamment comme directeur artistique sur des projets de jeux vidéos pour mobiles sans pour autant abandonner la BD, le second volume de Razorbill venant de sortir.

Douay

Stéphane Douay
(Samedi : 14h30-19h)

Stéphane Douay quitte l'école à 14 ans pour se consacrer à l'apprentissage du dessin et de la bande dessinée. Il est entre autres l'auteur de Don Quichotte dans la Manche (Vents d'Ouest) et du Commandant Achab (Casterman). Stéphane Douay a aussi créé la maison d'édition Pirates. Il est l'auteur aux arènes BD de la saga sur les Trente glorieuses : Les Années rouge et noir.

 

Dubuisson A

Antonin Dubuisson
(Samedi : 14h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Né en 1986, Antonin Dubuisson dessine depuis tout petit dans les marges des cahiers. Il est l’un des animateurs du fanzine bordelais Zymase. Ses premières bandes dessinées Tout est bien qui finit bien, et les Aventures de Roger Pixel, ainsi que le carnet de voyage Karakolo (Prix de la presse du festival du Carnet de voyage de Clermont-Ferrand en 2011) ont paru aux éditions Croc en jambe. Manolis est son premier projet d’envergure. Cette année il publie Gilets de Sauvetage chez Cambourakis

Dubuisson

Marc Dubuisson
(Samedi : 14h-19h)

Marc Dubuisson est né dans le plat pays qui est le sien et vit aujourd’hui à Liège. Après des études avortées de professorat de français et d’infographie, il est entré au ministère de l’Intérieur en 2006. Il se définit comme un « dessinateur qui ne sait pas dessiner » (définition absolument subjective) et prend donc le pseudonyme de Unpied pour créer son blog, puis celui de La Nostalgie de Dieu en 2007.

Duhoo

Jean-Yves Duhoo
(Samedi : 14h-19h)

Jean-Yves Duhoo, né à Lyon en 1965, est un auteur de bande dessinée et un illustrateur français. Illustrateur de presse, il est présent dans de nombreux journaux comme Libération, Sciences et Vie junior, Lapin, Fusée, Bang ! et Capsule Cosmique. Il a participé à la production de comix 2000 et connait un succès en 2002 avec Sainte Fabrique de l’édition L’Association. Puis, il publit huit albums en huit ans: un recueil de dessin en 2003 chez Panormitis, Inconnu à la déverse avec Dorothée de Monfreid en 2004, Écoloville en 2005, Jojo & Yvan en 2006, Soigne ta gauche en 2007, Pas un seul en 2008 avec Killoffer, et Oncle Ho en 2009. Enfin, en 2010, un recueil Labo rassemble ses reportages pour Spirou.

Erre

Fabrice Erre
(Samedi : 14h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Fabrice Erre est né en 1973 à Perpignan. Il est enseignant et auteur de bandes dessinées. Il s'attache, dans ses récits humoristiques, à parodier et à mettre en scène les comportements humains, des petites faiblesses individuelles aux manipulations de masse. Agrégé et docteur en histoire, il a également soutenu une thèse sur la presse satirique du XIXe siècle et publié un essai sur la caricature politique. Fabrice Erre, outre ses collaborations pour le label Six pieds sous terre (Démonax, La Mécanique de l'angoisse, etc.) et pour Dargaud (Z comme Don Diego, avec Fabcaro, et Une année au lycée (3 tomes), participe à la revue numérique Mauvais esprit. En 2015, il publie Guide Sublime (Dargaud), une suite de gags monstrueusement drôles à ne pas laisser entre les mains des enfants (et des Pétashenoks).

Fabcaro

Fabcaro
(Samedi : 16h15-19h)
(Dimanche : 15h-17h)

Fabcaro, de son vrai nom Fabrice Caro, est un auteur français né le 10 août 1973 à Montpellier. Après avoir entamé des études scientifiques pour se diriger vers une carrière de professeur, il décide de tout laisser tomber pour vivre de ce qu’il aime : la BD. Se présentant lui-même comme un narrateur plutôt qu’un dessinateur, toutes ses œuvres sans exception relèvent d’un humour assez absurde, alliant parodies, humour noir, autobiographies et autodérision. Autodidacte, il publie ses premières planches en 2002 dans les magazines Psikopat et Tchô!. En 2004, il se rend au festival d’Angoulême avec ses croquis sous le bras et rencontre son premier éditeur : La Cafetière. Il publie ensuite son premier roman, Figurec, en 2006 aux éditions Gallimard. Alternant entre différentes maisons d’éditions et moults collaborations, il ne cesse de publier et est d’ailleurs choisi pour scénariser la reprise de la série Achille Talon en 2014 ou encore Gai-Luron en 2016.
Il rencontre un réel succès avec sa BD Zaï zaï zaï zaï, un road-movie absurde édité par 6 pied sous terre en 2015. En janvier 2018, cet ouvrage s’était déjà vendu à plus de 120 000 exemplaires selon Libération et les droits ont été achetés pour une adaptation au cinéma et au théâtre. Fabcaro a accumulé les prix ces dernières années (Prix Landerneau, Grand prix de la critique, Prix Ouest-France Quai des Bulles en 2015 ; Prix des librairies de bande dessinée et Prix SNCF du Polar en 2016…) notamment pour Zaï ZaÏ Zaï Zaï. Son tout aussi absurde Carnet du Pérou, publié en 2013, a également fait partie de la sélection officielle du festival d’Angoulême (FIBD) en 2014. Fruit d’une collaboration avec Jorge Bernstein, CONversations, paru aux éditions Rouquemoute en 2018, est un assortiment de dialogues qui défrichent des territoires du rire encore inconnus. “Ça fait quatre ou cinq ans que je vis bien de la bande dessinée. Je suis payé décemment tous les mois à dessiner et à écrire : c’est surréaliste. J’ai l’impression d’être milliardaire.”

Findakly

Brigitte Findakly
(Samedi : 15h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Brigitte Findakly est née en 1959 à Mossoul, Irak, d’un père irakien et d’une mère française, et elle y a grandi jusqu'en 1973. Coloriste et scénariste de bande dessinée depuis 1982, elle a travaillé pour Pif Gadget, Le Journal de Mickey, Circus, Vécu, Le Journal de Spirou... Elle a colorié de nombreux albums dont Lapinot, Le Chat du Rabbin, Le Retour à la Terre et Ralph Azham.
En 2016, elle scénarise Coquelicots d'Irak (Lewis Trondheim au dessin) dans lequel elle retrace son enfance passée à Mossoul.

Gad

Gad
(Dimanche : 14h-18h)

Gad s’est fait connaître sur la toile en 2008 grâce à son personnage Ultimex ainsi qu’en participant aux 24H de la bande dessinée. Il s'est rapidement fait repérer par les éditions Lapin qui publient en 2009 son premier ouvrage, Ultimex et Steve, le faire-valoir prodige. L’année suivante, ce sont les éditions Warum qui sortent Ultimex, le mauvais œil. La série phare de l’auteur a atteint 218 épisodes à ce jour. Gad multiplie ensuite les casquettes en devenant rédacteur-chef de la revue Laudanum. Son univers singulier allie un trait inspiré des années 50 (qui nous baigne dans un univers désuet contrastant avec un humour trash contemporain) et un maniement habile de la provocation.

Gaudin

Thierry Gaudin
(Dimanche : 14h-18h)

Thierry Gaudin est scénariste pour la jeunesse (mais ce n'est probablement qu'une couverture). II sévit régulièrement à la télé dans des séries animées comme Le petit Prince ou PlanKton Invasion (en fait, il y place des messages codés destinés à des puissances ennemies). Réalisateur de courts métrages à ses heures et acteur quand il a le temps, son passé est un mystère, son présent une énigme et son futur pas bien clair non plus. Il vit à Paris (mais déménage tous les deux jours... c'est plus prudent). Chez Bayard il scénarise la série jeunesse Espions de Famille.

Geliot

Simon Géliot
(Samedi : 14h-19h)

Simon Géliot a 29 ans, est sorti des Arts Décos de Paris en 2008 (même promotion que Raphaël Terrier, l’auteur d’(A)mère). Depuis, il travaille essentiellement dans le graphisme et l’illustration, tant pour des spectacles que pour des agences de communication. Avec Bénigno, mémoires d’un guérillero il fait ses premiers pas dans la bande dessinée et impressionne déjà par l’élégance de son dessin ! Cette année il illustre Codine, l'adpatation du roman de Panait Istrati

Genet

Frédéric Genêt
(Samedi : 14h-16h30)

(l'auteur ne fera que 20 dÉdicaces)

Né le 28 février 1978 à Bruxelles, Frédéric Genêt se destine très tôt aux Arts Graphiques. Durant ses études de bande dessinée à l'Institut Saint-Luc, il développe un dessin réaliste et dynamique, qu'il exerce tout d'abord à travers divers travaux d'illustration pour des agences de publicités et autres institutions. Parallèlement à cela, il enseigne également la bande dessinée à divers groupes de jeunes aspirants, et ce dès sa sortie d'études. Mais il rêve également pour lui-même, et met un premier pied en 2002 en réalisant des couleurs pour le magazine Spirou. C'est à ce moment-là qu'il est recontacté par son ancien professeur de BD, Jean-François Di Giorgio, qui lui propose une série de Science-Fiction, Mygala, qui sera publiée aux éditions Nucléa en 2003. Deux tomes plus tard, les deux amis remettent le couvert autour de Samurai, qu'ils signent aux éditions Soleil en 2005. Le succès est au rendez-vous : la série est traduite dans plus d'une dizaine de pays, et le travail du dessinateur voyage jusqu'au Japon, où il expose au Musée International du Manga de Kyoto. Mais Frédéric caresse toujours le rêve de devenir auteur complet, et se voit bien écrire de la fantasy réaliste. Il découvre alors Gagner la guerre, roman qui reflète toutes ses aspirations. Il contacte donc son auteur, Jean-Philippe Jaworski. Emballé par sa proposition, ce dernier lui laisse les coudées franches et le résultat de cette adaptation paraît en 2018 aux Éditions du Lombard.

Gije

Gijé
(Dimanche : 14h-18h)

Jérôme Gillet, alias Gijé, est né à Lubumbashi (Congo) en 1988. Après des études à Saint-Luc Liège (Belgique) dans le domaine de l'illustration, Jérôme Gillet fait un BTS en dessin d'animation en intégrant LTAM au Luxembourg. Diplômé en 2012, il se lance en tant qu'artiste freelance 2D avant d'intégrer Zeilt Production comme infographiste, sur des campagnes de pub, des courts-métrages (Long live New York) ou des séries animées (Barababor, Prochain arrêt). En 2018, il sort chez Dupuis, les 2 premiers tomes de sa première série de bande dessinée, La boîte à musique avec Bénédicte Carboneill (Carbone) au scénario.

 

Gleason

Émilie Gleason
(Dimanche : 14h-18h)

Émilie Gleason est une étudiante belgo-mexicaine (elle est née au Mexique en 1992) aux Arts Décoratifs de Strasbourg. En plus de sa passion pour la BD, c'est une grande fan de l’humour gros-pipi-boudin-caca... Elle a participé aux 24h de la BD du FIBD via l'association ChiFouMi et a publié son premier livre aux États-Unis, Micket Boule, qui parle d’une souris qui pète, voilà. Cette année elle signe chez Biscoto Les Gros Bras de Polka

 

Guedin

Dav Guedin
(Samedi : 14h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Illustrateur et scénariste, Dav Guedin s’est d’abord fait connaître par la création du collectif Crazy Dolls où il réunissait, via un site web et des expositions, divers confectionneurs de poupées et de peluches bizarres. Ses premiers livres, comme Les frères couillus ou Brothers Caca Klan, ont été publiés sous le nom des frères Guedin par Le Dernier Cri, éditeur underground marseillais. Dav et Gnot s’adonnaient alors à des détournements graveleux d’images stéréotypées des années 50-60. Parce qu’ils ont flairé le bon filon, ils ont à nouveau publié des bandes dessinées avec des titres qui sentent bon la testostérone aux éditions Même pas mal et AAARG, à l’image de Luv Stories et Des aventures pour les vrais bonhommes. Dav a sorti plusieurs albums avec le dessinateur Craoman : Colo Bray chez Taste y Cool (trois tomes, intégrale rééditée par Delcourt), un récit bouleversant de ses souvenirs d’animateur auprès de personnes handicapées physiques ; puis Breizhskin chez Ankama (Label 619), une histoire inspirée de faits réels, façon coup de poing américain, sur de jeunes skinheads bretons. D’une manière touchante, intime et drôle, Dav dévoile la découverte et l’exploration sexuelle de son adolescence en toute franchise et sans cliché dans ses Confessions d’un puceau, fruit de sa collaboration avec le magazine AAARG!. Dans la même veine que l’autobiographique Colo Bray, Dav use d’un humour tendre pour narrer ses souvenirs d’animateur auprès d’enfants dans Down with the kids, son premier livre aux éditions Rouquemoute. En plus des bédés et des peluches, les frères Guedin ont réalisé en 2012 les dessins d’un clip pour Catherine Ringer : Punk 103. Récemment, Dav s’est également mis au tatouage, ce qui lui permet de reproduire ses dessins sur des gens inconscients.

 

Holleville

Elizabeth Holleville
(Samedi : 14h-19h)

Elizabeth Holleville est née en 1988 à Nantes. Après un baccalauréat littéraire, elle commence des études d’illustration à Paris à l’école Estienne. Elle part ensuite à Angoulême pour se spécialiser dans l’apprentissage de la bande dessinée à l’EESI. Profitant de l’émulation entre étudiants, elle commence à dessiner dans des fanzines. À la sortie de l’école, elle publie son premier récit long : Lulu, édité par Félix Csech chez La Corde rouge. Parallèlement, elle réalise des strips de BD pour enfants dans le journal Biscoto. Ces publications lui permettent de garder une production à côté de jobs alimentaires (auxiliaire de vie scolaire, animatrice de bande dessinée pour les enfants…). L'Été fantôme est son premier ouvrage réalisé pour un gros éditeur.

 

Janski

Janski
(Dimanche : 14h-18h)

Derrière Janski Beeeats se cache Jensé, illustrateur, musicien et DJ rock'n'roll. Quand il n'est pas sur scène, et inspiré par la culture manga, il écrit des bandes dessinées énergiques sur un garçon qui combat un dangereux virus qui cannibalise la Terre et ses habitants. Autour de son héro, il développe un univers narratif, graphique et musical qu'il porte sur scène. Des planches aux musiques téléchargeables grâce à la réalité augmentée dans l'album, Janski, homme-orchestre, a tout fait.

 

Juncker

Nicolas Juncker
(Samedi : 14h30-19h)

Nicolas Juncker est né en 1973. Après avoir effectué des études d'histoire, il devient dessinateur de presse puis professeur de bande dessinée au conservatoire des Arts de Saint-Quentin en Yvelines. Il signe en 2003 chez Treize Etrange sa première bande dessinée Le Front. En 2005 paraît Malet et en 2008 D’Artagnan, Journal d’un Cadet.

 

Kalon

Kalon
(Dimanche : 14h-18h)

Née dans la fin des années 70, elle se définit comme étant de la "Génération Goldorak". Ses premiers essais dans la bande dessinée datent de la primiaire et ont été influencé par les animés japonais passant à la télévision française. La découverte de la bande dessinée franco belge lui apporte de nouvelles sources d'inspirations ainsi que de nouveaux horizons graphiques.

 




Kamgang

Annick Kamgang
(Dimanche : 14h-18h)

Annick Kamgang, alias Kam, dessinatrice de presse née à Yaoundé, vit et travaille à Paris. Fille d'un homme politique panafricain camerounais ayant subi la répression dans les années 1990, elle se lance dans le dessin de presse pour reprendre, à sa manière, le flambeau familial. Elle travaille pour L’Express, L’Opinion, Peuples Solidaires, Jeune Afrique, Le Monde, la fondation Africa France, ou encore, L’Institut Français. Lucha est son premier album de BD ainsi que sa première collaboration avec une journaliste.

Karensac

Melle Karensac
(Dimanche : 14h-18h)

Karensac est née en 1990 à Grenoble. Passionnée de bandes dessinées depuis toujours, elle se tourne néanmoins vers des études d'architecture et obtient son diplôme en 2014. Elle continue cependant à exercer sa passion, notamment avec son blog BD « Mais quel est ton but » depuis 2013. En parallèle de son métier d'architecte, elle multiplie ainsi les projets sur internet, en travaillant avec les sites Madmoizelle.com, Topito.com ou encore en collaborant avec le youtubeur Cyprien. Le tournant s'amorce en 2015 lorsqu'elle remporte le premier prix de la Révélation Blog à Angoulême. L'année suivante, elle décide de quitter l'architecture afin de se consacrer pleinement au dessin. En 2018, elle sort chez Dupuis les deux premiers tomes d'Aubépine, sa première série en collaboration avec Thom Pico au scénario, ainsi que La soutenable légèreté de l'être sur un scénario d'Éléonore Costes aux éditions Delcourt.

Kek

Kek
(Samedi : 14h-19h)

Kek adore son métier d'infographiste, mais dessine de plus en plus et se rend compte qu'il y prend goût. A l'instar de ses maîtres et modèles, Trondheim, Larcenet, Sattouf, ce sont pour lui les histoires qui partent d'expériences personnelles qu'il cherche à partager. Une autre est déjà en cours sur son blog : elle parle de ses années collège, et passionne 5 à 10 000 lecteurs réguliers par jour. Aujourd'hui encore, les internautes continuent de lire et découvrir Virginie? et Kek reçoit toujours des mails qui témoignent de leur enthousiasme.

Keramidas

Nicolas Keramidas
(Samedi : 14h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Nicolas Keramidas est né à Paris en 1972. Après un Bac A3 de dessin à Grenoble, il retourne à Paris pour deux ans d'études aux Gobelins (section animation). En 1993, il est embauché au sein de Walt Disney Studios à Montreuil. Parallèlement, il effectue divers travaux publicitaires pour la ville de Grenoble. Fin 2000, il présente chez Soleil un projet mettant en scène les aventures d'une petite fille, Luùna, durant l'ère préhistorique. Mais à l'issue d'une rencontre avec Didier Crisse, Luùna devient une jeune Amérindienne, et la première série de Nicolas chez Soleil, qui compte à ce jour neuf tomes. Il a ensuite signé pour le même éditeur Tykko des Sables avec Arleston. Enfin, il a réalisé un épisode de la série Donjon écrite par Joann Sfar et Lewis Trondheim. En 2012, il lance en compagnie de Tebo la trilogie Alice au pays des singes chez Glénat.
En 2016 il signe une aventure de Mickey chez Glénat accompagné de Lewis Trondheim au scénario : Mickey's Craziest Adventures.

 

Kernel

Cédric Kernel
(Samedi : 14h-19h)

Cédric Kernel est auteur de BD et illustrateur. Il signe son premier album, La Poire en deux, aux éditions Paquet. Sur un scénario de Vicky Portail-Kernel, il réalise les trois tomes de la série Prunelle, fille du cyclope pour la collection Étincelle des éditions Ankama. Thomas Cadène le fait participer régulièrement au feuilleton web Les Autres Gens.

Lalala

Clara Lalala
(Samedi 14h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Clara Lalala est auteure/illustratrice d'album jeunesse qu'elle édite au sein des Éditions Bonstre dont elle est co-fondatrice. Liloute Petit Prout et Ça suffit, petit monstre ! sont ses deux premiers ouvrages qu'elle a entièrement réalisé à la peinture acrylique en s'inspirant de son entourage et des enfants qu'elle a côtoyé en tant qu'animatrice socio-culturelle.

Kei

Kei Lam
(Dimanche : 14h-18h)

Kei Lam est née à Hong Kong en 1985. Diplômée de l'École des ingénieurs de la Ville de Paris en 2009, elle séjourne quelques mois en Chine avant de rentrer en France où elle travaille plusieurs années dans un bureau d'études spécialisé en aménagement urbain. En 2015, elle intègre l'École de Condé à Paris pour suivre des études d'illustration et obtient son master en 2016. Elle travaille depuis pour la publicité et la presse et expose dans divers salons et galeries. Banana Girl est son premier roman graphique.

Lechien

Monsieur Le Chien
(Dimanche : 14h-18h)

En août 2005, il crée un blog-BD éponyme où il manie merveilleusement blagues grivoises et populisme de bas-étage, donnant ainsi vie à un univers putassier et chatoyant. Le succès creux de son blog lui permet de passer dans le saint monde du papier en 2007 où il officie dorénavant en parallèle de ses activités internet. Monsieur le chien aime la géopolitique et les gros seins, il a une affection coupable pour Juillard, Matthieu Bonhomme, Bernet, Alfonso Font, Altuna, Kevin O’Neill, Bolland, Doug Braithwaite, Fegredo et quelques autres. Vieux con réactionnaire en diable, il lui faut admettre que le manga, malgré tous ses efforts, lui tombe des mains.

Lecroart

Étienne Lécroart
(Samedi : 14h-19h)

Étienne Lécroart fait des études à Paris à l’École nationale supérieure des arts décoratifs dont il sort diplômé, puis commence sa carrière en 1986 en tant que dessinateur de presse (Libération, Politis, La Croix, Fluide glacial, La Grosse Bertha). Il est publié depuis 1993 dans plusieurs magazines, dont Phosphore, Politis, Spirou, Lapin, Psikopat, Fluide glacial, Liaisons Sociales, Alternatives non-violentes, Le journal de Mickey et Le Point. Il réalise plusieurs livres de bande dessinée et de dessin d'humour dans différentes maisons d'édition. Il est membre de l'Oubapo (Ouvroir de bande dessinée potentielle) depuis le 2 juillet 19931, dont il est l'un des piliers. Il est membre actif de la maison d'édition associative L’Association où il participe au comité de lecture depuis 2011.

 

Liberge

Éric Liberge
(Samedi : 14h30-19h)

Éric Liberge est l'auteur de la série culte Monsieur Mardi-Gras Descendres. Il a aussi publié Tonnerre rampant et Metal, chez Soleil. En 2004, il entame une collaboration avec Denis- Pierre Filippi, Les Corsaires d'Alcibiade (Dupuis), dont l'action se situe dans l'Angleterre du XIXe siècle. En 2012 et 2013, il participe à deux albums sur le château de Versailles, un projet scénarisé par Éric Adam et Didier Convard, chez Glénat. Il est l'auteur aux arènes BD de La jeunesse de Staline et le Cas Alan Turing.

Magnat

Pascal Magnat
(Samedi : 14h30-19h)

Pascal Magnat a fait ses études à l'École supérieure des arts appliqués Duperré. Il a publié Mad in China (Glénat, 2013) puis l'Incroyable Histoire du Canard enchaîné et l'Empire, une histoire politique du Christianisme.

Mallet

Patrick Mallet
(Samedi : 14h30-19h)

D'origine suisse, Patrick Mallet est né en 1970 et vit à Paris depuis 1991. Après un diplôme de l'Ecole Supérieure des Arts Graphiques, il travaille comme graphiste, puis illustrateur pour la jeunesse. Il a publié ses premières bandes dessinées dans la revue Bile Noire des éditions Atrabile. Il a publié le tryptique Les Plombs de Venise édité en 2004 et 2005 par Treize étrange/Milan. Son trait caricatural et expressif est d'une redoutable efficacité.

Maury

Hubert Maury
(Dimanche : 14h-18h)

Analyste politique domicilié à Enghien (95), Hubert Maury est aussi dessinateur à ses heures. Il rencontre Sarah Caron au Pakistan, alors qu'il travaille pour l'Ambassade de France. Le Pays des Purs est son tout premier roman graphique.

MoCdM

Mo/CdM
(Dimanche : 14h-18h)

Mô, pas encore labellisé « CdM » à l'époque, a vu le jour le 30 mai 1971 sous le soleil de Papeete. Accro au dessin depuis qu'il a la force de tenir un crayon, il crée le fanzine Chieurs de Mondes au lycée, en compagnie de Ralph Meyer et Julien. Déterminé à faire ses classes dans le dessin, il postule ensuite à toutes sortes de magazines pour leur proposer ses services. En 2000, il entame une collaboration durable avec Fluide Glacial, réalisant au passage un rêve d'enfance à l'occasion du Hors Série sur le sport. Il débarque ensuite dans les pages du mensuel, aux commandes de Forbidden Zone, puis il reprend le scénario de Cosmik Roger à la demande de son vieux compère Julien/CdM.

Nicolin

Nicolin
(Dimanche : 14h-18h)

Nicolas Mazière est né à Marseille. Il est un auteur, illustrateur, réalisateur, comédien et directeur artistique de son studio d'animation NONO-K. Il crée les BD Le Blog du petit Nicolin et Les Puceaux aux éditions Bamboo. Il réalise les Affiches du Festival International du Film d'Animation d'Annecy en 2004, 2005 et 2009. En parallèle, il produit et réalise la série culte du web Le Blog Vidéo de Luciano avec plus de 3 millions de vues. De plus, il participe à de multiples projets multimédias, animés, graphiques et télévisuels. Cette année il publie chez Fluide Glacial Mes Années les plus Hard qui raconte les coulisses du cinéma pornographique avec un humour débridé.

Nocq

Gaétan Nocq
(Dimanche : 14h-18h)

Gaétan Nocq est à la fois graphiste, dessinateur, carnettiste et graphiste. Enseignant à l'école Olivier de Serres à Paris, il est aussi membre des Carnettistes Tribulants avec lesquels il travaille sur Paysannes et Bringuebalés, édités à la Boîte à Bulles. Soleil Brûlant en Algérie est sa toute première bande dessinée, inspirée du livre Une Caserne au soleil, d’'Alexandre Tikhomiroff.
Après avoir raconté la Guerre d’Algérie vue à travers les yeux d’Alexandre Tikhomiroff (dit Tiko), Gaétan Nocq remonte le fil de l’Histoire et s’intéresse cette fois, à la Révolution d’Octobre vécue par le père de Tiko dans Capitaine Tikhomiroff.

Otero

Nicolas Otéro
(Samedi : 14h30-19h)

Nicolas Otero a ressenti très tôt le besoin d'exorciser le fait qu'il y ait un début et surtout une fin à̀ chaque chose. La meilleure solution fut pour lui d'illustrer des histoires. Il a dessiné la série AmeriKKKa (EP Éditions) et publié de nombreuses BD chez Glénat, telles que la série Le Sixième Soleil et le roman graphique Confessions d'un enragé (2016) dont il est aussi le scénariste.
Cette année paraît Morts par la France : Thiaroye 1944 Chez Arènes BD, scénarisé par Patrice Perna.

Oubrerie

Clément Oubrerie
(Samedi : 14h30-19h)

Clément Oubrerie publie en 2005 sa première bande dessinée, Aya de Yopougon (Gallimard), et otient le prix Révélation au festival d'Angoulême. Il est depuis l'auteur d'une quinzaine d'albums, dont ceux des séries Pablo (Dargaud) et Les Royaumes du Nord (Gallimard), toutes deux couronnées de succès. Il est l'auteur aux arènes BD de Voltaire Amoureux.




Park

Kyungeun Park
(Dimanche : 14h-18h)

Kyungeun Park est coréen, et a l'image dans le sang. Ses études d'art plastique terminées à l'université, il travaille dans un studio de dessin animé en Corée, et vient en France pour y suivre les cours d'illustration à l'école Émile Cohl de Lyon, puis aux Arts Déco de Strasbourg. Ce fan de Gipi, Munoz et Rabaté ne tarde pas à se faire repérer : il empoche le prix « Jeunes talents » à Angoulême en 2007, et publie ses premiers livres: Le Roi banal, chez Casterman en 2009, puis Moi en mieux, en 2012, sans parler des projets auxquels il participe entre la Corée et la France. La vivacité de son trait et l'épaisseur dont il dote les personnages de Yallah Bye offrent à ce récit l'humanité qui lui sied. Monsieur Coucou est sa nouvelle collaboration avec Joseph Safieddine.

Perna

Patrice Perna
(Samedi : 14h30-19h)

Pat Perna quitte le monde du journalisme en 2006 pour se consacrer uniquement à la bande dessinée. En 2010 il reprend avec Jenfèvre les rênes du Joe Bar team pour le tome 7. Chez 12bis, il a également signé La Question de Dieu avec Laetitia Coryn. Il est auteur au Arènes BD de Forçats (dessin : Fabien Bedouel) et Mort par la France.

 

Pirus

Michel Pirus
(Samedi : 14h-19h)

Michel Pirus est né à Thionville en 1962. Il collabore à la revue Métal Hurlant entre 1983 et 1986 avec la série Champagne et Gâteaux Secs. En 1989, il publie en tant que dessinateur l'album Rose Profond sur un scénario de Jean-Pierre Dionnet. Avec Mezzo, Pirus scénarise les Désarmés, Deux Tueurs, Mickey Mickey et surtout la série Le Roi des Mouches, dont les trois tomes ont fait partie de la sélection officielle du Festival d'Angoulême. Avec Charlie Schlingo, dont ce sera le dernier album, il dessine Canetor. En 2008, il a participé au film d'animation Peurs du Noir en tant que co-scénariste du segment réalisé par Richard McGuire. Il travaille actuellement à l'écriture de plusieurs longs métrages en compagnie du réalisateur Emmanuel Bellegarde.

 

Pixel_Vengeur

Pixel Vengeur
(Dimanche : 14h-18h)

Pixel Vengeur est un auteur de bandes dessinées. Vit à Paris. Féru de BD, Pixel Vengeur apporte sa plume acérée au service d'oeuvres parodiques et loufoques. Il oeuvre, entre autres, au Psikopat, Fluide glacial et Spirou. Il est également un guitariste émérite, mais cela est une autre histoire ... Il est l'auteur de la saga Black et Mortamère et d'albums avec Dingo Jack. En 2016, Yann Lindingre, rédacteur en chef du magazine Fluide Glacial, a proposé à Pixel Vengeur, dont le graphisme n’est pas très éloigné de celui de Gotlib, de reprendre le personnage de Gai-Luron. le premier tome des nouvelles aventures de Gai-Luron parait en 2016.

 

Pochep

Pochep
(Samedi 14h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Présent sur la toile depuis 2007 avec son blog Le Politburo, il collabore régulièrement à Fluide Glacial, L'Echo des Savanes, La Revue Dessinée, AAAARG!, Mauvais Esprit... Il a fait ses premières armes dans divers fanzines et ouvrages collectifs et signe en 2013 Bonne à marier, aux Editions Vide Cocagne. Dernièrement chez Fluide Glacial il commet Vieille Peau : Des efforts... pour qu'ils m'aiment encore.

 

Poli

Didier Poli
(Dimanche : 14h-18h)

Didier Poli est né à Lyon en 1971. Après des études supérieures en arts appliqués à Émile Cohl puis au CFT Gobelins, il travaille à la fin des années 1990 pour différents studios d'animation dont le studio Disney sur les productions de Tarzan et Kuzco. Il devient directeur artistique dans diverses sociétés de jeu vidéo et notamment pour Kalisto Entertainment en 2001, où il rencontre Manuel Bichebois et commence à dessiner L'Enfant de l'orage. Il continue, en parallèle de la bande dessinée, à travailler régulièrement dans le dessin animé et le jeu comme designer et storyboarder. Dider Poli a reçu en 2004, au festival de Nîmes, le prix « Sanglier de bronze » récompensant les jeunes talents. En 2010, il revient aux origines de la série Neige de Didier Convard, avec Jean-Baptiste Hostache à ses côtés au dessin, et Éric Adam en tant que coscénariste. Le deuxième tome de Neige Fondation est sorti en septembre 2011, le même mois que les deux premiers volumes de l'adaptation du Petit Prince de Saint-Exupéry en BD, dont Didier Poli est le directeur artistique et qui comportera 24 tomes. En 2012, nouvelle série : Seigneurs de Guerre.

 

Revel

Sandrine Revel
(Samedi : 14h30-19h)

Sandrine Revel est née en 1969. En 2001, elle obtient le prix Alph-Art jeunesse au festival international de la bande dessinée d'Angoulême pour sa série Un drôle d'ange gardien, écrite avec Jean-Denis Filippi et éditée chez Delcourt. Peintre et illustratrice, elle travaille pour la presse, expose ses toiles entre Paris et Bordeaux. Aujourd'hui, elle partage son temps entre BD, peinture et piano. En 2018 elle publie aux Arènes BD Pygmalion, une libre adaptation de l'oeuvre de Jean-Jacques Rousseau.

 

Ronzeau

Romain Ronzeau
(Dimanche : 14h-18h)

Dessinateur de Love is in the Air Guitar chez Delcourt, Romain Ronzeau est diplomé de l’école des Arts décoratifs de Strasbourg. Il travaille pour Okapi sur la série Espions de famille avec son compère Thierry Gaudin. Mais chut ! S’il vous en disait plus, il devrait vous tuer par la suite.

 

Rouquette

Anne Rouquette
(Samedi : 16h-18h)

Anne Rouquette est née à Paris en 1980. Diplômée des Arts décoratifs de Strasbourg, elle participe à différents projets de micro-édition, puis écrit Bons, mauvais, grands et petits joueurs, son 1er album de BD aux éditions Lito (sélection du Festival d'Angoulême 2009). Depuis, elle travaille régulièrement pour la presse jeunesse (Astrapi, Mes 1ers j’aime lire, Image Doc) et l’édition : Père Castor (Peux-tu vivre sans les autres ?) ou Gulf Stream (T'as la tchatche, Bons baisers ratés de Paris). Parallèlement, elle poursuit son travail pour adultes et a sorti en août 2015 Émilie voit quelqu'un, l'histoire d'une thérapie, chez Fluide glacial.

 

Rousseau

Marie-Ange Rousseau
(Samedi : 14h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Après un BTS Communication Visuelle, Marie-Ange Rousseau revient à ses premières amours, l'illustration et la BD, en entrant dans une école d'Arts Narratifs dont elle termine la formation en 2015. Peyi an nou est sa première BD et a remporté le Prix de la BD Politique 2018.

 

SaenzValiente

Juan Saenz Valiente
(Dimanche : 14h-18h)

Juan Sáenz Valiente est né à Buenos Aires, en Argentine, le 1er octobre 1981, pays dans lequel il vit depuis. Bien qu'enfant unique d'une mère juive architecte puis écrivaine et d'un père catholique cinéaste d'animation, Juan ne passera ni par la Bar-Mitzva ni par la communion. Juan expérimente dès son plus jeune âge l'illustration, la bande dessinée et les dessins animés. Ses plus beaux succès sont : le court métrage d'animation "Jubilados" ("Retraités") (2003), la bande dessinée Sarna (Iron eggs & Albin Michel 2005) avec Carlos Trillo comme scénariste, la compilation de sa bande dessinée Stealth (Domus, 2008), la compilation de sa bande dessinée Matufia (+Infos, 2010), la bande dessinée El hipnotizador (Sudamericana, 2010) traduit par Casterman en 2012 (L'hypnotiseur), scénarisé par Pablo de Santis. Depuis août 2009, il s'auto-interprète dans la série télé "impreso en Argentina" où, avec la compagnie du journaliste et historien Diego Valenzuela, il enquête sur les textes fondamentaux de la littérature argentine (Borges, Cortazar...).

 

Sanlaville

Michaël Sanlaville
(Samedi : 14h-19h)

Véritable pilier du label innovant KSTR, lancé en 2007 par les Editions Casterman, il révèle d'abord son talent aux côtés de son ami Bastien Vivès avec qui il co-réalise Hollywood Jan, partageant de manière équilibrée les chapitres de l'album. Nourri et presque « éduqué » au cinéma populaire américain, il porte aux nues le trio Stallone, Schwarzenegger et Bruce WIllis ! Assumant aussi l'influence des récits manga comme Ken le survivant, il amène un dessin d'une grande dynamique qui se révèle du meilleur effet dans des récits d'horreur comme Rocher Rouge ou encore Le Fléau Vert qu'il réalise en solo. Il compose avec ses deux amis Balak et Bastien Vivès, le trio le plus talentueux de la bande dessinée actuelle, réalisant la série phare Lastman, primée en 2015 lors du Festival d'Angoulême.

 

Scoffoni

Philippe Scoffoni
(Samedi : 14h-19h)

Originaire de Toulon, Philippe Scoffoni vit actuellement à Paris où il se consacre au dessin et à la couleur de la série de science-fiction Exo. Passionné de 9e Art, l'auteur a d'abord travaillé pour des agences publicitaires en réalisant des story-board. En 2007, il se lance dans la bande dessinée aux côtés du scénariste Benoît Rivière avec la série Milo publiée chez Delcourt. Son trait réaliste, minutieux et vivant, a été rapidement remarqué. Il travaille désormais sur le projet ambitieux qu'est la série Exo, avec Jerry Frissen au scénario.

 

Sess

Sess
(Samedi : 14h-19h)
(Dimanche : 14h-18h)

Maquilleur le jour, dessinateur la nuit, Sess a commencé son blog pour raconter l'éprouvant parcours du combattant qu'est la condition de jeunes parents, et, plus particulièrement, de jeune papa. Plusieurs fois repéré dans la Révélation Blog, il a entamé en parrallèle de son activité de maquilleur une carrière d'illustrateur. Le lecteur attentif aura donc pu reconnaître donc son trait faussement naïf et ses jolies couleurs aquarellées dans de nombreuses publications qui n'ont plus rien à voir avec la paternité.

 

Sibylline

Sibylline
(Dimanche : 14h-18h)

Née en mars 1978 à Paris, Sibylline doit son prénom à la petite souris courageuse et entêtée créée par Raymond Macherot. Ses parents lui donne très tôt gout à a la bande dessinée. Après avoir multiplié de drôles de petits boulots elle se rapproche du livre en travaillant en librairie jeunesse. Après une année prise pour s'occuper de ses deux fille elle retourne à l'université. Par la suite on lui propose un poste dans une maison d'édition : Sibylline devient, en août 2005, l'Accueil des Éditions Delcourt. Son envie de raconter des histoires grandit en même temps qu'elle fait de belles rencontres. En 2007, elle partage l'écriture de son premier livre : Nous n'irons plus ensemble au canal Saint-Martin. Encouragée par David Chauvel, elle rassemble des auteurs talentueux autour du thème du sexe et de la sensualité : le montrer, sans rougir, sans tricher et sans pudeur. Sibylline espère que chacun, quelles que soient ses références, sera ému ou touché par ces histoires. Sibylline publie ensuite Le Trop Grand Vide d'Alphonse Tabouret chez Ankama où elle retrouve ses comparses Jérôme d'Aviau et Capucine. Alphonse sera suivi de Sous l'entonnoir, avec Natacha Sicaud au dessin, une histoire autobiographique sur son séjour adolescent à l'hôpital psychiatrique parisien Sainte Anne. Sibylline participe ensuite avec Capucine au collectif d'Axolot, le temps d'une histoire avec une joyeuse de troupe de dessinateurs et scénaristes épatants. Après ces péripéties, elle s'associe avec Marie Voyelle, pour une série de livres jeunesse publié au Ronds dans l'O : C'est pas toujours pratique d'être une créature fantastique.
Cette année, elle publie Rat & les Animaux Moches aux côtés de Capucine et Jérôme D'Aviau.

 

Simmat

Benoist Simmat
(Samedi : 14h-19h)

Benoist Simmat, né en 1973, est journaliste économique. Ancien collaborateur du Nouvel Économiste, de L'Agefi et du Journal du dimanche, il participe ou a participé à de nombreuses pages "éco" de la presse nationale, comme celles de L'Express, Libération, Management, La Revue du vin de France, etc. Menant parallèlement une carrière dans l'édition, il est également essayiste – Ségolène Royal, la dame aux deux visages (avec Aymeric Mantoux, L'Archipel, 2007), In vino satanas (avec Denis Saverot, Albin Michel, 2009), La Guerre des vins (avec Aymeric Mantoux, Flammarion, 2012), etc. – et scénariste pour un genre nouveau, la BD enquête Robert Parker, les sept péchés capiteux (12bis, 2010) et La Gauche bling-bling (12bis, 2012). En 2014, en collaboration avec Vincent Caut, il publie La Ligue des économistes extraordinaires (Dargaud). Devant le succès de ce premier album, une suite, La Ligue des capitalistes extraordinaires, paraît en 2015. En 2016, changement de registre puisqu'il s'intéresse aux fins gourmets en compagnie de Matthieu Burniat avec qui il signe les Illustres de la table (Dargaud).

 

Singelin

Guillaume Singelin
(Dimanche : 14h-18h)

Jeune auteur talentueux, Guillaume Singelin est le chef de file d’une nouvelle vague de dessinateurs qui réoxygènent la BD européenne. Très présent sur le net, il est remarqué par le directeur éditorial du Label 619 Run, qui lui propose en 2009 d’intégrer l’équipe de préproduction du long métrage Mutafukaz chez Ankama, après un galop d’essai sur le trailer de Mutafukaz tome 0. Déjà reconnu pour ses qualités de dessinateur, Guillaume excelle dans la narration, domaine où son aisance graphique sublime l’originalité de ses découpages. C'est en 2011 que débute l'aventure The Grocery avec Aurélien Ducoudray, géniale fresque urbaine en cinq tomes mettant en scène le gang des corners boys de Baltimore. En parallèle, il travaille aussi sur plusieurs numéros DoggyBags pour le Label 619.
Il vient au festival présenter un projet orchestré par Mathieu Bablet, Midnight Tales !

 

Singeon

Singeon
(Dimanche : 14h-18h)

Singeon était foyalais à sa naissance, en 1982. Parisien désormais, cet ex-étudiant en communication visuelle et présentement aux Beaux-Arts de la capitale, a passé son enfance à rêver de bande-dessinée. Jonglant avec ses projets comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, ses blogs successifs lui permettent d'ajouter du fun à l'exercice. Il poursuit aujourd'hui ses mauvaises habitudes.

 

Slimani

Leila Slimani
(Samedi : 14h30-19h)

Leïla Slimani est une journaliste et écrivaine franco-marocaine. En 1999, elle vient à Paris. Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris, elle s'essaie au métier de comédienne (Cours Florent), puis se forme aux médias à l'École supérieure de commerce de Paris (ESCP Europe). En 2014, elle publie son premier roman chez Gallimard, Dans le jardin de l'ogre. Le sujet (l'addiction sexuelle féminine) et l'écriture sont remarqués par la critique et l'ouvrage est proposé pour le Prix de Flore 2014. Son deuxième roman, Chanson douce, obtient le prix Goncourt 2016, ainsi que le Grand Prix des lectrices Elle 2017. Leïla Slimani se consacre aujourd'hui principalement à l'écriture. 2017 est pour elle une année prolifique, où elle publie trois ouvrages : Sexe et mensonges : La vie sexuelle au Maroc qui a eu un fort retentissement médiatique, le roman graphique Paroles d'honneur (Arènes BD), ainsi que Simone Veil, mon héroïne.

 

SoSkuld

SoSkuld
(Dimanche : 14h-18h)

Dessinatrice depuis 2008, elle illustre avec humour son parcours d'aide-soignante et sa passion pour la culture geek !
www.soskuld.com

 

Solé

Julien Solé
(Dimanche : 14h-18h)

Julien Solé, alias Julien/CdM, est le fils du dessinateur Jean Solé. Il est né en 1971 à Montreuil. Au lycée, il participe à la création d'un fanzine, avec, entre autres, Mo/CDM et Ralph Meyer. Petite précision au passage, CDM est l'acronyme de "Chiures de monde", titre du fameux fanzine. Julien intègre ensuite l'école Boulle, puis l'école Duperré et entre à Fluide glacial comme infographiste. En 1997, Manu Larcenet lui scénarise des petites histoires de science-fiction qui paraissent dans le mensuel. Son premier album À l'ouest de l'infini sort en 1999. Julien continue dans le registre futuriste et publie Cosmik Roger, scénarisé par Mo/CDM, et Planet Ranger, écrit par Jean-Louis Janssens. Avec Yan Lindingre, il signe la satire politique Business Is Business, ainsi que la série The zumbies, un cocktail détonnant mêlant rock et zombies. Soudainement pris de passion pour le dessin de requins, il publie deux livres consacrés à ce sujet, Shark Book et Les Requins ("La Petite Bédéthèque des savoirs"), en collaboration avec le biologiste marin Bernard Séret. Il travaille régulièrement pour La Revue dessinée, Fluide glacial ou Tecnhikart, s'associant pour l'occasion à différents scénaristes – dont le fidèle Mo/CdM, Jorge Bernstein, Hervé Bourhis ou encore Arnaud Le Gouëfflec... Depuis quelques années, avec Fabcaro, Julien Solé signe Zéropédia, une page mensuelle dans le magazine Science et Vie junior.

 




Sourya

Sourya
(Dimanche : 14h-18h)

Sourya Sihachakr est né en 1986 et vit aujourd’hui à Angoulême. Diplômé de l’Institut Supérieur des Arts Appliqués de Paris, et de l’École des Métiers du Cinéma d’Animation Angoulême, il a notamment assuré la réalisation et l’animatique du pilote d’El Sistema pour Prélude Animation, et travaillé comme animateur sur Les Mondes de Pahé (Blue Spirit Animation). Il a reçu en 2009 le prix du public au concours Canal J : Les Espoirs de l’Animation pour La Leçon de Piano. Freaks' Squeele : Rouge est son premier album de bande dessinée. Il participe à des collectifs chez Ankama (Doggybags #12, Heart Breaker). Il publie ensuite Talli Fille de la Lune, et illustre cette année une nouvelle de Mathieu Bablet dans Midnight Tales #01

 

Stalner

Éric Stalner
(Samedi : 14h30-19h)

Éric Stalner commence par dessiner avec son frère Jean- Marc (Le Boche et Le Fer et le Feu chez Glénat). C'est en 1999 qu'il débute une carrière en solo avec la création de La Croix de Cazenac sur coscénario de Pierre Boisserie chez Dargaud. Il signe seul Le Roman de Malemort. En 2004 paraît Blues 46 coécrit avec Laurent Moënard chez Dargaud. En 2010, il revient en solo avec La Zone, une fable d'anticipation S.-F. Il a également publié les six tomes de Ils étaient dix chez 12Bis. Entre 2013 et 2014, il publie chez Glénat les trois tomes d'une série fantastique : Vito. Il est l'auteur aux Arènes BD de la saga La Saint Barthélemy.

 

Titeux

Sybille Titeux De La Croix
(Dimanche : 14h-18h)

Née en 1971, Sybille Titeux commence ses études artistiques par le chant classique mais la pratique des arts plastiques, tradition familiale depuis des générations, la rattrape à l'âge de 22 ans. Elle rentre à L'École Supérieure Nationale des Arts Décoratifs, où elle pratiquera tant le dessin que la sculpture la photo, la vidéo ou encore la gravure : elle obtient son diplôme en 1999 en spécialisation illustration. Parallèlement à ces 4 ans à l'ENSAD, elle suit aussi une formation de danse classique égyptienne qui la mènera sur scène. Passionnée de littérature, l'écriture est désormais son activité principale. On lui doit entre autres L'Apparition, Le pou déguisé en sckwrkx aux éditions Carabas ainsi que Muhammad Ali aux Éditions du Lombard. Elle publie chez Jungle Desperado Housewives (Dessin : Amazing Améziane).

 

Troubs

Troubs
(Dimanche : 14h-16h)

Troub’s ne part jamais de chez lui sans un petit sac contenant plusieurs carnets à dessin, de différentes tailles. Ses promenades bucoliques le mènent dans les prés qui longent sa maison, ou à l’autre bout du monde, en Australie, à Bornéo… Mais toujours avec la même volonté de restituer le monde tel que Troub’s le voit, avec pudeur et empathie.
Cette année il co-écrit Humains : La Roya Est un Fleuve avec Edmond Baudouin.

 

Uong

Pierre Uong
(Samedi : 14h-19h)

Né à Fontainebleau pendant un feu d’artifice estival, Pierre a grandi paisiblement en Seine-et-Marne. Son père l’initie accidentellement à la bande dessinée grâce à une collection éclectique de Comics et de Fumetti. Ce qui devait arriver arriva : son Bac S en poche, Pierre s’enfuit vers l’université d’Arts Plastiques Paris 8. C’est là-bas qu’il a la chance de rencontrer M. Chazelas, professeur de bande dessinée et critique raffiné trouvant toujours le juste terme pour corriger ses élèves (« mais c’est de la fiente de pigeon, ton cadrage ! »). Pierre a ainsi continué ses études jusqu’à la thèse, tout en réalisant son premier album jeunesse : Samuel et le Mange-mots (éd. Theloma). Aimant varier les styles, il publie ensuite À vos Z’amours (éd. Les enfants rouges), un album noir et blanc destiné à un public adulte, puis il participe à la série BD VDM (éd. Jungle) en réalisant un album sur les Parisiens. Cette année il dessine Liloo Fille des Cavernes (scénario : Stéphane Tamaillon) Chez Frimousse.

 

Vanderlick

Antoine & Étienne Vanderlick
(Dimanche : 14h-18h)

Antoine et Étienne Vanderlick sont frères. Ils se rencontrent dans un hôpital, le jour de la naissance d’Étienne. Que le monde est petit ! Pendant toute leur jeunesse, ils sont bercés par les Nuls, les Robins des bois, la Grosse émission, Kaamelott… autant dire qu’ils dorment très mal. En août 2015, Étienne achète des figurines miniatures, les prend en photo dans le sable et envoie une photo à Antoine. En août 2015, une minute après réception de la photo, Antoine répond : « Excellent ! Ça te dit que j’écrive des histoires pour tes figurines ? lol ». Étienne répond : « Ouais, ça peut être marrant. lol. » Et depuis, c’est vérifié, ils se marrent. lol.

 

Voyelle

Marie Voyelle
(Dimanche : 14h-18h)

Marie Voyelle est illustratrice pour la jeunesse et pour la presse féminine. Elle réalise également des bandes dessinées pour adolescents. En 2015, elle publie avec Sibylline, aux éditions Des ronds dans l'O, la série C'est pas toujours pratique d'être une créature fantastique. Chez Delcourt cette année avec Frédéric Bagères elle publie Panique au Zoo. Une Enquête de Poulpe et Castor Burma

 

Wassim

Wassim
(Samedi : 14h-19h)

Wassim est né en plein milieu de l'été, à l'étranger, même pas en France. Il faisait chaud. Il fait des études, comme tout le monde, et s'ennuie, comme personne, alors il s'occupe, comme il peut. Il dessine. Il y prend goût et tente d'en faire son métier... Un jour, en juin, il est dîplomé, fierté familiale. Les Gobelins section Réalisateur de films d'animation. Alors il travaille dans l'industrie du dessin animé français. Bonheur. Mais une industrie aussi sympa soit-elle reste une industrie. Et Wassim veut raconter ses propres histoires, aussi mauvaises soient-elles. Il fait sa première BD chez Gallimard et répond à ses premières commandes d'illustrations. Bonheur. Ensuite ça continue, réussites, échecs... ce serait trop éprouvant à raconter. Bond dans le temps. Ellipse. Nous voilà à une époque plus contemporaine. Wassim tente un coup de maître, allier ses deux passions, le cul et le dessin. Non. C'est pas ça. On me souffle à l'oreille que c'est l'animation et l'illustration. Il crée donc un tumblr de gif animé ou il représente des scènes allant du porno à l'érotisme tout en restant le plus graphique et le plus fun possible. Fin.

 

Willem

Willem
(Samedi : 14h-19h)

Bernhard Willem Holtrop, dit Willem, est un dessinateur satirique néerlandais né à Ermelo aux Pays-Bas en 1941. Il fréquente l'École des Beaux Arts (aux Pays-Bas) de 1962 à 1967. Il fait partie du mouvement Provo et fonde en 1966 un journal satirique God, Nederland & Oranje, où s'illustrent entre autres Roland Topor et le futur cinéaste Picha. Le journal est interdit, et il débarque en France en 1968. Il commence à dessiner à L'Enragé (en Mai 1968). Il participe aux premier numéros de L'Hebdo Hara-Kiri qui devient Charlie Hebdo. Il fait sa rubrique « Revue de Presse » et « Chez les esthètes ». Les textes de ses planches, rédigés directement en français, langue que le dessinateur maîtrise alors imparfaitement, contiennent à l'époque de très nombreuses fautes de grammaire et de syntaxe, que la rédaction trouve amusant de laisser telles quelles et qui deviendront l'une de ses marques de fabrique. Il participe à Charlie Mensuel et finit par en être le rédacteur en chef. Il s'applique à transformer cette revue en un tremplin pour les jeunes dessinateurs. Il collabore à Libération dès 1981. On peut le retrouver toutes les semaines dans Charlie Hebdo nouvelle formule. Avec les Requins Marteaux, Willem enrichit la collection « Carrément » de 5 ouvrages politiquement incorrects pour le plus grand plaisir des inconditonnels. Son style allie un graphisme très élégant à une satire politique des plus cinglantes, et parfois violente. À noter que les textes de ses dessins présentent toujours occasionnellement des fautes de français, bien que son niveau de langue se soit très nettement amélioré. Il a remporté le Grand prix de l'Humour Vache 1996 au Salon international du dessin de presse et d'humour de Saint-Just-le-Martel. Il obtient le Grand Prix du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême en 2013. Depuis 2015, il a publié aux Requins Marteaux WILLEM AKBAR ! Dick Talon touche le fond et son dernier livre à paraître en juin Macron, L'amour fou.

 

Yatuu

Yatuu
(Samedi : 14h-19h)

Du haut de ses 20 ans, Yatuu (Cyndi Barbero dans la vraie vie), jeune diplômée en arts et communication, se jette la tête la première dans le monde impitoyable de la pub. Elle ignorait qu'elle allait connaître la joie d'occuper un emploi déguisé et d'avoir des tickets restau imaginaires ! Un jour, elle se dit : "Pourquoi ne pas révéler au monde entier combien c'est merveilleux d'être enfin insérée dans la vie active et de toucher un sal... heu, des indemnités ?"... C'est à partir de ce constat qu'elle commencera son blog BD !

 

Zelba

Zelba
(Dimanche : 14h-18h)

Illustratrice d'origine allemande, Zelba réalise le parcours des Beaux-Arts entre l'Allemagne et la France, où elle s'installe durablement. Elle illustre en 2002 un album jeunesse sur un texte de Hermann Moers, aux éditions Nord-Sud : Cap sur Cacao. Sept ans plus tard, elle publie aux éditions Jarjille les albums Ma vie de poulpe et La Mouette , suivis en 2010 de Jeanne et le jouet formidable avec l'atelier du Poisson Soluble. Elle continue depuis sa production avec plusieurs parutions : C'est du propre et États Dame chez Jarjille puis Udama chez ces gens-là chez La Boîte à Bulles.​ En 2018, elle publie Clinch, un huis-clos amoureux percutant chez Marabulles.​

 







Festiv’Nation

Le Festival de Bande Dessinée à Paris
organisé par la librairie Bdnet Nation